Muespach-le-Haut

A une dizaine de minutes par la route de l'aéroport de Bâle-Mulhouse, de l'autoroute A 35 et de l'agglomération de Saint-Louis/Bâle, Muespach-le-Haut s'étend sur 691 hectares sur les premières collines sundgauviennes, à une altitude de 445 m (point le plus bas à 411 m et le plus haut à 493 m).

Le village prend ses aises sur les deux  versants du Muesbach, petit ruisseau dont il tire son nom et qui s'unira bien vite au Willerbach pour former le Gesbach avant de se jeter dans l'Ill.

Située dans le département du Haut-Rhin (région Alsace), la commune de Muespach-le-Haut appartient à l'arrondissement d'Altkirch et au canton de Ferrette. Elle fait partie de la Communauté de communes Ill & Gersbach dont le siège est à Waldighoffen.

Muespach-le-Haut a une vocation essentiellement résidentielle. La plupart des actifs se dirigent quotidiennement vers l'agglomération de Bâle/Saint-Louis/Huningue. Mais le village n'en oublie pas sa vocation rurale et agricole pour autant ; aux quatre grands exploitants agricoles qui subsistent s'ajoutent quelques multi-actifs qui continuent de cultiver les terres familiales en plus de leur activité salariée.

vaches

La population a fortement augmenté lors des dernières décennies, passant de moins de 500 en 1968 à 810 en 1999 pour dépasser la barre des 1 000 à ce jour.

Des associations fort dynamiques proposent aux habitants des activités variées, tant dans le domaine sportif que culturel et les manifestations qu'elles organisent rythment la vie du village tout au long de l'année.

 

Le mot du maire

Le Maire

Chères Muespachoises,

Chers Muespachois du Haut,

 

Lorsque vous prendrez connaissance du contenu de ce bulletin communal, nous serons à quelques jours des fêtes de fin d'année 2017.

Vous pourrez ainsi découvrir la vie de la commune suivant les différents comptes rendus des conseils municipaux et des délibérations qui y ont été prises.

L'investissement le plus important est la transformation du presbytère en nouvelle mairie. Les travaux de démolition du garage et les transformations intérieures ont commencé. Le chantier devrait être terminé avant fin octobre 2018.

Ainsi nous aurons redonné vie à ce bâtiment communal datant de 1894 tout en améliorant les conditions de travail de monsieur Gilbert Sorroldoni, notre secrétaire général, l'accueil du public, de plus les archives seront sécurisées pour la commune et le Conseil de Fabrique de l'église.

En ce moment se termine la rénovation intérieure de notre église. C'est le Conseil de Fabrique, présidé par monsieur Daniel RIBSTEIN qui mène le chantier.

Le bâtiment étant propriété de la commune, nous avons été sollicités financièrement pour la mise aux normes électriques, l'accessibilité et les sorties de secours, pour un montant d'environ 15 000 euros TTC.

Le montant total vous sera communiqué une fois toutes les factures réceptionnées.

Au niveau de l'école primaire, nous allons remplacer les deux portes extérieures dans le cadre de la sécurisation du bâtiment avec fourniture et pose d'une alarme de confinement ainsi qu'un système de vidéophone.

L'ensemble coûtera 14 867 euros TTC. L'État nous octroie une subvention de 7 928 euros, reste 6 939 euros à notre charge.

Le lotissement du Rabhebel est en cours de réalisation et j'aimerais rappeler qu'il s'agit d'un lotissement privé, c'est la société Sovia et ses sous-traitants qui sont les maîtres de l'ouvrage, la commune héritera de l'ensemble après une réception complète et ceci pas avant 2020.

Je comprends l'impatience de certains riverains et m'excuse auprès d'eux pour les désagréments causés par ce chantier, en hiver il y a de la boue et en été sans doute de la poussière.... « On ne peut pas faire d'omelette sans casser les œufs ».

Dans le cadre du lotissement, la rue du bosquet sera entièrement refaite avec pose de canalisations d'eau, d'assainissement et tous les réseaux secs sans que cela ne coûte le moindre centime à la commune de Muespach-le-Haut.

Le tout est à la charge du lotisseur.

Nous retravaillons la signalisation des rues en rajoutant le nom alsacien correspondant aux rues actuelles du village. Je tiens à signaler qu'au début des années 1970, il y avait une rue principale numérotée de 1 à 100, ce qui correspondait à environ 420 habitants. Entre-temps nous sommes passés à 1 150 habitants et nos prédécesseurs avaient commencé à donner des noms de rue au milieu des années 1970. L'ensemble, bien sûr, en français. L'idée est de rajouter le nom d'origine comme vous avez pu voir dans différentes communes aux alentours.

Merci aux anciens qui m'ont conforté dans certaines dénominations, il ne faut surtout pas se tromper et pouvoir expliquer le nom alsacien qui était basé sur des noms de zones d'origine retrouvées sur le cadastre napoléonien de 1824.

Je vous invite, dès à présent, à la traditionnelle réception du Nouvel An qui aura lieu le 7 janvier à partir de 10 heures 30 à la salle communale, animée par la Concordia de Waldighoffen.

Entre-temps et dans l'espoir de pouvoir vous saluer, je vous présente mes meilleurs vœux de BONHEUR et de SANTE.

 

                        G'sundheit un alles gueta

                                Votre Maire

                                    André BOHRER

                  

 

 
 
Haut de la page

Gigagraf